A la découverte de Champis

A la découverte de Champis > Centenaire de la Guerre 14 / 18

CENTENAIRE DE LA GRANDE GUERRE

Il y aura un siècle cette année, débutait la Première Guerre Mondiale. Ce conflit, hors du commun, laisse encore de profondes blessures à toutes les Nations qui y furent engagées.
60 millions de soldats y ont participé – 9 millions y sont morts – 20 millions y furent blessés. Tout cela au cours de 5 années et sur un Front de plus de 600 kilomètres allant de la Mer du Nord à la frontière Suisse.
Cette Guerre fut qualifiée de « Totale », avec l’apparition d’armes nouvelles comme la Mitrailleuse, l’Avion, et les Chars, mais aussi plus terrifiantes comme les Gaz de Combat (Sarin, Ypérite, gaz Moutarde…), les Mines, les obus au Phosgène, des Shrapnels (ou obus à balles). L’artillerie devint de plus en plus monstrueuse aussi, avec des canons et mortiers dont le calibre allait jusqu’à 380 mm et même 420 mm.

Souhaitant donner une seconde vie à tous ces soldats j’ai demandé à Freddy HOFFERT et Nathalie MAILLET de l’association SAGA de reconstituer le dernier parcours des 26 poilus de CHAMPIS.
Cette reconstitution du dernier parcours des « Morts pour la France » de Champis nous emmène pratiquement sur tout le Front Ouest, dans des Batailles comme Verdun, la Somme, l’Alsace-Lorraine, mais également dans des Combats moins connus comme ceux de Lagarde, de Flirey, de Mametz, de Massiges, de Crouy, de Lunéville, de Soupir, de Metzeral, du Bois de La Gruerie, du Bois de Chaulnes, du Poteau d’Ailles, du Reichackerkopf, etc….. ! Il y en a également qui ont combattu sur d’autres Fronts : un aux Dardanelles à la Bataille de Gallipoli, et un autre à Leskovec en Serbie.

Chaque article est composé de la même manière, suivant ce que nous avons pu trouver comme documents sur chaque soldat. Dans l’ordre :
-  Sa naissance, son identité, sa filiation, sa profession.
-  Sa description orale voire sa photo.
-  Ses différentes affectations militaires (où l’on remarque que beaucoup avaient déjà terminé leur Service Militaire avant 1914 et ont été rappelés à la Mobilisation Générale), et ses Citations d’avant la Grande Guerre.
-  Le dernier Régiment auquel il appartenait lorsqu’il est disparu.
-  Un petit résumé de la dernière Bataille ou du dernier Combat dans lesquels il fut engagé et où il a perdu la vie.
-  Le détail de ses derniers jours de combat dans son Unité avant de disparaître (chaque fois que les JMO* de son Régiment existaient pour cette période).
-  Tous les détails connus sur sa mort ou sa disparition, et toutes ses Citations.

Au-delà des 26 Morts pour la France, les archives départementales de l’Ardèche nous ont permis d’accéder au fichier de l’ONAC qui recense 52 combattants nés à Champis dont 5 prisonniers de guerre. . (Liste provisoire)

Ainsi vous pourrez trouver pour chacun d’entre eux les cartes de combattant avec photos, enfin des témoignages émouvants et des récits bouleversants des combats adressés à Lydie ROUMEAS, infirmière de guerre à l’Hôpital 10 de Montpellier.

Ultérieurement toutes ces informations feront l’objet d’un ouvrage qui restera disponible en mairie. Une plaque dédiée aux combattants sera installée au monument aux morts.

Un grand remerciement aux remarquables chercheurs de la SAGA, Freddy HOFFERT et Nathalie MAILLET, au service des archives départementales de l’Ardèche pour leur disponibilité mais aussi à toutes les familles qui ont accepté de nous confier photos et documents.

C’est notre modeste « Devoir de Mémoire », c’est notre modeste contribution pour donner une seconde vie à tous ces combattants.

Le Maire
Gilbert DEJOURS